Semaine 1: du 29 Mai au 5 Juin 2016

Dimanche 29 Mai (Montréal-Châteauguay: 44 km)

Ca y est le grand jour tant attendu depuis des mois est enfin arrivé!! Au moment de quitter notre appartement, notre sensation est très bizarre: nous fermons la porte a clé, et on se retrouve seulement avec nos vélos et nos sacoches… ça sent la fin de Montréal!

IMG_6133

A 11h nous rejoignons quelques amis pour un dernier brunch dans le vieux Montréal. Quelques heures, des rires et des larmes plus tard, nous prenons la route et commençons notre aventure…

Après 30 km, on fait une pause: on se sent vraiment bizarres. Un gros mélange d’émotions: joie et excitation d’entamer cette aventure, tristesse et nostalgie de quitter Montréal, mais aussi appréhension malgré tout!. Tout ça est très étrange, on se sent un peu perdus, « Mais qu’est-ce qu’on est en train de faire ?! Pourquoi on se prive de voir nos amis, d’un bel appartement, d’une bonne bière fraiche en terrasse…« 

Le soir nous arrivons à Chateauguay, où nos hôtes Warmshower nous attendent: Heidi et Jorn, un couple d’allemands installés au Québec depuis 40 ans. Ils ont 75 ans et sont d’une gentillesse incroyable. Ils nous impressionnent également avec leur joie de vivre et leur dynamisme exemplaire! John a d’ailleurs traversé 2 fois le Canada en vélo ainsi que les Etats-Unis, et nous passons la soirée à écouter avec admiration toutes ses anecdotes. Nous dormons chez eux, après une bonne bière et une bonne douche 🙂

IMG_5994

Lundi 30 Mai (Chateauguay-Lancaster: 83 km)

Le lendemain matin, après un bon breakfast, Jorn nous accompagne pendant 25 km tout en nous faisant le guide!

IMG_6156

C’est ensuite le moment où nos chemins se séparent, il est temps pour lui de faire demi-tour. Une très belle première rencontre, on ne pouvait pas espérer mieux! On sent que l’on va vite s’attacher à nos hôtes, pourtant peu de chances que l’on se revoit, mais sait-on jamais…

Nous filons ensuite vers Lancaster, où Jorn nous a indiqué un camping. Sur ce chemin, nous faisons nos premières connaissances avec le vent! Notre ennemi numéro 1 pendant ce voyage… En fin d’après-midi, on commence à fatiguer un peu, le soleil est bien bas, pourtant il n’est que 18h, et il nous faut trouver un endroit où dormir. On arrive à un premier camping, mais celui-ci ne nous inspire pas vraiment: personne à l’horizon (y compris à l’accueil du camping), l’hygiène des sanitaires laisse vraiment à désirer, et les tarifs sont assez chers (40$ pour un coin d’herbe, même si on sait que ce sont les prix ici, on doit quand même tenir 90 nuits, voire plus, faites le calcul…). On trouve un camping juste à côté, il nous semble bien mieux car au moins il y a un peu de vie. On ne fait pas les difficiles, il va bientôt faire nuit, donc on monte la tente et on lance la cuisson des pâtes sur le réchaud. D’ailleurs il ne fait pas tout à fait nuit et déjà les attaques de moustiques commencent de façon très violentes! On mangera donc les pâtes sous la tente, pas le choix si on veut échapper aux piqûres! Ensuite, on va prendre une bonne douche et dodo! La prochaine fois on essaiera d’arriver plus tôt car c’est quand même un peu stressant.

DCIM100GOPROGOPR0315.

Mardi 31 Mai (Lancaster- Upper Canada Village: 70 km)

Ce matin, on a pris notre temps pour se réorganiser au niveau des sacoches car ça devient vraiment pénible pour savoir où est quoi: « Alors attends, ça c’est dans laquelle (des 8) sacoches ? Et une ensuite « C’est dans quelle poche déjà: la poche principale, celle du dessus ou celle sur le devant? » Grrrrrrr

Du coup, même si on s’est réveillés à 8h15, on a pris la route seulement vers 11h30 !! Car après le p’tit dej, le rangement de nos sacoches, la tente, duvet, matelas, notre linge étendu (et tombé pendant la nuit!) puis quelques ajustements à faire sur les vélos, étalage de crème solaire, remplissage des bidons, pause pipi etc. -que des trucs incontournables- et bien le temps passe vite, très vite!

Nous prenons donc la route, il fait beau et nous avons moins de vent qu’hier donc tout va bien! Mais un peu plus tard, on commence à se prendre des vagues de papillons dans la tronche! Il vaut mieux fermer la bouche!! En baissant la tête nous nous rendons compte que nous sommes littéralement recouverts de ces papillons gris, ça grouille de partout sur le maillot, les bras, les jambes! Dès qu’on en enlève, des nouveaux arrivent! On finit donc par s’habituer…  Les insectes sont nos amis…

On roule bien mais on commence à avoir faim. On trouve un food-truck sur notre chemin, on s’y arrête, ce midi ce sera Naan poulet césar (et oui ça existe!), une grosse salade composée et notre pêché mignon : des frites de patates douces, trop bon (il serait d’ailleurs temps de s’y mettre sérieusement en France, y’en a marre des frites classiques!)

Par la suite, la piste cyclable en Ontario (le Waterfront trail) est vraiment sympa, on traverse 11 îles consécutives, magnifiques!

En fin d’après-midi, nous atteignons notre destination d’Upper Canada Village. On cherche un endroit où dormir: pas de Warmshower dans le coin, et pas beaucoup de maisons non plus… On va voir au poste de sécurité: la dame nous indique les campings environnants et nous mentionne que « officiellement » il est interdit de planter la tente, mais que après la passerelle un peu plus loin, parfois certains le font… Ok c’est bien noté 😉 Elle nous montre ensuite son ambulance de sécurité où elle dort avec une installation de camping-car à l’intérieur (genre, « moi aussi je fais du camping les amis:-) Alors qu’on lui demande si il y a un endroit dans le coin pour acheter un peu de bouffe, elle nous donne un pain tout frais (peut-être aussi parce que nous lui avons dit que nous sommes Français 😉 Nous repartons donc avec notre pain frais (et nos bérets bien sûr:-) monter notre tente après la passerelle en bois, dans la forêt: 1ère nuit en camping « sauvage »…

IMG_6195

Mercredi 1er Juin (Upper Canada Village- Prescott : 53 km)

Nous avons parfaitement dormis! Après avoir remballé tout notre matériel, nous partons visiter Upper Canada Village, un village canadien reconstitué du 19e, excellent ! Avant la visite, nous allons quand même faire notre toilette mais aussi une petite lessive aux Restrooms. Par ailleurs, les gens à l’accueil du parc ont été très arrangeants en mettant nos sacoches à l’abris. Nous voilà donc partis pour une bonne balade dans ce village d’antan! On s’y croit vraiment!

Nous reprenons ensuite la route vers 16h, jusqu’à Prescott. Nous n’avons pas encore d’endroit où dormir ce soir (ce qui nous inquiète un peu quand meme) et nous décidons donc d’aller toquer chez les gens pour trouver un jardin où planter notre tente. On se lance, on va sonner à une maison, le monsieur arrive dans son jardin, on lui explique, il trouve ça un peu bizarre (nous aussi d’ailleurs!), il ne refuse pas mais on sent un petit malaise. Nous commençons donc à repartir, lorsqu’il revient nous voir et nous redemande « Vous voulez juste mettre votre tente dans le jardin, ici par exemple? » Oui c’est bien ça, « Ok, there’s no problem« . Du coup, on commence à s’installer. Quelques minutes plus tard, sa femme vient nous saluer et nous apporte 2 grands verres de thé glacé,  « Thank you so much! » On poursuit notre petite installation, et puis ils reviennent nous demander « Do you want some slices of pizza? » On se regarde, puis comme nous sommes polis, on n’ose pas refuser bien sûr, on précise quand même qu’on ne veut vraiment pas les déranger… » Nous sommes donc installés avec notre petit repas sur une table dans leur jardin, à savourer ces bonnes parts de pizza, mmmh ! Nous partons ensuite faire un gros dodo, après avoir installés les petits lampadaires solaires que Barry nous a donné, on a donc droit à une petite allée éclairée devant notre tente (dure dure la vie d’aventurier 🙂

IMG_6205

Jeudi 2 Juin (Prescott- Kingston : 96 km)

Au réveil, nous commençons à ranger nos affaires quand Barry nous propose de prendre le petit déjeuner. Cool! Nous avons donc eu un bon breakfast avec oeufs brouillés, toasts, salade de fruits… Parfait pour commencer la journée qui s’annonce…orageuse! Effectivement après avoir pris la route, il commence à pleuvoir, et ce sera le cas pour toute la matinée. Mais, nous avançons bien, munis de nos surpantalons et vestes de pluie, nous sommes au sec, même si on commence quand même à ressentir l’humidité au bout de quelques heures…

Nous tenons à arriver chez John à Kinsgton, un warmshower chez qui nous espérons pouvoir prendre une bonne douche, car cela va faire 3 jours que nous n’en avons pas prise! Serait-ce pour ça que les gens commencent à s’éloigner autour de nous? 😉 Nous nous sommes arrêtés au Parc National des Milles-Iles, mais malheureusement seulement pour un petit break car le temps est vraiment trop désagrable pour se promener, vraiment dommage… Après 70 km, on s’arrête à Gananoque, où nous mangeons au bord de l’eau, mais rapidement car le ciel reste très menaçant, nous avons même un peu froid en cuissard avec le vent!  Nous reprenons la route le ventre rempli, le ciel se dégage dans l’après-midi et nous arrivons chez John vers 19h, sous un soleil radieux (mais couchant). Il nous montre une belle petite chambre avec une superbe vue sur le lac Ontario, wouah, on n’en demandait pas tant! Dans la soirée, chacun fait ses petites affaires de son côté dans cette belle petite maison au bord de l’eau. La femme de John est malade, elle reste à l’étage et nous ne la verrons malheureusement pas… Nous profitons donc de la soirée pour (déjà prendre une douche, le nirvana!) mais aussi charger nos batteries d’appareils, copier nos photos, vidéos, faire une petite lessive etc.

IMG_6171.JPG

Vendredi 3 Juin (Kingston…Kingston : 15 km)

Nous partons vers 9h30 de chez John, pour visiter le Fort Henry non loin de chez lui. Vraiment intéressant cet ancien bastion british, qui aussi servi de prison (mais visiblement pas très efficace car il y a eu une évasion de 15 prisonniers dont 13 ont réussi à prendre la fuite! Un maçon de l’époque les avait renseignés, ils ont alors pu gratter le mortier, sont passés par une galerie et ont ensuite noués des draps entre eux pour se faire la malle! Une version assez classique mais visiblement efficace 🙂

DCIM100GOPROG0020425.

Après cette petite visite, nous arrivons dans cette belle ville de Kingston (dont nous sommes tombés sous le charme!). A peine arrivés sur la place principale, très animée, des gens qui tiennent le stand du Club de vélo de Kingston nous aborde: « Where do you come from? Where are you going? » Evidemment on ne passe jamais vraiment inaperçu avec nos vélos chargés comme des mules! On leur explique que nous souhaitons passer la journée à Kingston pour visiter et que nous sommes en attente de réponse Warmshower pour le soir. La dame dit à son mari « Ils peuvent venir à la maison non? » Validé par le chef! 🙂  Et nous acceptons volontiers de partager davantage de temps avec ce couple de cyclistes! Ce soir nous dormirons donc chez Maggy & Jeremy à Kingston. Nous repartons tranquillement, quand 5 mètres plus loin (vraiment 5m!) une dame nous aborde également et au bout de 3 minutes elle nous propose de rester chez elle!! Nous lui disons que nous sommes déjà pris car nous allons chez les personnes juste là! « So, maybe on tomorrow? » Comme on aime bien Kingston et qu’elle a l’air très sympathique, ok pour demain:-) Elle nous dit que l’oncle de son mari a un voilier juste en bas dans la marina et que si on veut on pourrait aller faire une balade en bateau?! Super, bien sûr! Elle l’appelle illico, c’est booké pour le lendemain après-midi.  Nous la suivons pour qu’elle nous montre le bateau afin de s’y rejoindre le lendemain : un beau petit voilier en effet! Le truc de dingue! Les gens sont vraiment super ici!

Nous visitons donc la ville l’après-midi, mangeons une bonne glace à l’adresse locale immanquable et rejoignons nos hôtes en fin d’après-midi à leur stand du club cycliste local. Le soir chez eux ce sera une bonne bière, de bons hamburgers au BBQ et un beau petit appartement rien que pour nous, en demi sous-sol qu’ils louent habituellement. Super! Nous avons beaucoup discuté avec eux, de vélo bien sûr, mais aussi de voyages, et même de politique américaine! Après quelques jours, nous sentons que notre anglais est déjà beaucoup plus fluide, dans 3 mois, it’s gonna be so easy for us!

IMG_6218.JPG

Samedi 4 juin (Kingston-Kingston encore: 6 km)

Le matin, nous pédalons vers le centre de Kingston où nous prenons notre breakfast (une bonne adresse que nos hôtes nous ont conseillés). Ensuite, nous profitons de la matinée pour avancer sur notre site internet et vous écrire ces beaux articles 🙂

IMG_6298

L’après-midi, nous rejoignons Tom & Wendy sur le port pour aller faire un petit tour en voilier! Nous mettons toutes nos sacoches à bord, attachons nos vélos sur le quai, et c’est parti pour le Vendée Globe!!! Nous mettons le cap vers Cedar Island, une petite île en face de Kingston. Tim nous laisse même la barre, on tente de les aider avec les voiles même si on se sent parfois un peu inutiles (ils courent un peu partout sur le bateau, pour aller chercher des cordes, faire des noeuds … bref, des trucs qu’on ne maitrise pas vraiment mais on prend plaisir à les voir faire et profiter du paysage! Nous avons donc accosté sur l’île de Cedar Island pour faire une petite balade et sommes revenus ensuite au port. C’était vraiment génial, merci à eux 🙂

Après être rentrés à bon port (ahah: il fallait la faire, désolé 😉 nous voilà partis chez eux, tous les 4 en vélos, certains étant plus chargés que d’autres, on vous laisse deviner qui… Le soir, tout le monde s’est mis à faire la popote pour faire une bonne grosse salade composée, une bonne truite au barbecue avec des petites patates… mmmmh, un délice!

 

IMG_6223.JPG

Dimanche 5 Juin (Kingston- Bloomfield : 80 km)

Ce matin, nous quittons Kingston sous une pluie fine. Quelques km plus tard, la pluie s’intensifie vraiment! Le temps de mettre nos vêtements de pluie et il est déjà trop tard, nous sommes trempés!

On avance bien, car plus vite on roulera, plus tôt nous seront arrivés! Finalement la pluie a un petit effet dopant 🙂 Mais une fois bien couverts avec nos surpantalons et vestes de pluie, c’est pas si mal. Nous gardons la casquette qui est aussi vraiment très utile dans ces moments-là car elle nous permet d’éviter la pluie dans la figure et sur les lunettes (surtout quand on est des taupes comme nous 😉 Nous nous arrêtons manger un burger à Bath dans un petit resto familial en attendant que la pluie passe. Ce resto ne paie vraiment pas de mine d’extérieur, mais pourtant il est très cosy à l’intérieur. On débarque sur la moquette avec nos cuissards et nos casques dans cet endroit bien tranquille (« un peu atypiques c’est 2 là, tu trouves pas Joe? »)

Arrivés à Glenora, nous embarquons sur le ferry pour Picton, situé sur Prince Edward Island : c’est pas souvent qu’on prend le ferry en vélo! Nous voilà donc avec nos vélos au milieu des voitures, dans un ferry à moitié vide. Depuis Picton, nous avançons sur une île à l’échelle du Canada (c’est à dire immense!! Ce n’est pas l’île de Ré mais plutôt la Corse…).

IMG_6399.JPG

Nous arrivons alors à Bloomfield chez Rick, notre hôte Warmshower : il s’agit en fait d’un magasin de vélo avec un grand garage « aménagé » pour recevoir les cyclistes. Entendons-nous bien : ce garage est aménagé, c’est à dire qu’il comprend de quoi dormir, une cuisine, et une salle de bain. Le concept est absolument génial. Par contre, pour ce qui est de la saleté et du désordre, c’est du jamais vu!!! De la poussière, des insectes, des toiles d’araignées dans la douche, des trucs qui trainent partout (c’est un garage entier de récup), on se disait que dormir dehors dans la tente aurait été plus propre. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour une bonne douche chaude!! Malgré tout c’était (une expérience de résistance à la saleté!) vraiment sympa car nous n’étions pas seuls dans ce garage. Ce soir là, il y a aussi 3 petits québécois de 17 à 18 ans (rappelons que la majorité en Ontario c’est 19 ans). Ils traversent aussi le Canada en vélo, de Québec à Vancouver, à un rythme de 120 à 150 km par jour car ils doivent reprendre l’école fin aout (une pression que nous n’avons pas haha!). On échange un peu sur nos techniques de camping, itinéraire etc. Vraiment courageux de faire ça à leur âge (ça fait plaisir de voir que parmi cette nouvelle génération il n’y a pas que des ados collés à leurs écrans, la relève des aventuriers est assurée!). Et en termes d’organisation, ils sont au top : ils ont prévus toutes leurs nuits (contrairement à nous qui improvisons) et ont même prévus leurs « journée de congés » comme ils disaient (une tous les 15 jours).

L’ambiance était donc plutôt bonne dans ce garage TRES atypique… Merci à Rick pour son accueil mais aussi son engagement (vraiment un passionné de vélo et d’environnement, la politique du magasin est même carrément anti-voiture…)

Publicités

11 comments

  1. marine · juin 6, 2016

    wouahouh vraiment impressionnant tout ce que vous avez déjà vécu pendant cette première semaine, bravo pour votre courage et votre énergie mais surtout félicitation vous réalisez votre aventure à fond avec de bons conditions et de merveilleuses rencontre. Merci pour tout ces détails et plus de photos, ça rassure et fait nous plaisir. Comme je vous dis, surement trop souvent, profitez… et prenez soin de vous. Gros bisous les aventuriers. On vous aime

    Aimé par 1 personne

  2. pascal et christèle bruneau · juin 6, 2016

    Salut les jeunes!!!
    Vraiment super ce que vous faites et surtout très courageux. A mon avis, vous ne serez pas prêt d’oublier cette super aventure très originale.
    Gros Bisous de la part de la famille Bruneau et a Bientôt
    On attend d’autres photos et textes, bien sûr.

    Aimé par 1 personne

  3. Maryléne · juin 6, 2016

    Vivez cette expérience à fond et profitez de toutes ces merveilleuses rencontres d’un jour !!!! Bonne continuation à vous deux Maryléne

    Aimé par 1 personne

  4. Villain · juin 6, 2016

    Un coucou du Poitou pour vous dire que l on pense fort 💪 à vous. Franchement nous sommes admiratif pour ce que vous faites. Continuez à nous faire rêver et à nous donner de vos nouvelles dès que vous pouvez. Gros bisous à vous. On vous aimes. 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Girault · juin 6, 2016

    BRAVO…GENIAL…Vous êtes formidables….
    Vous nous donnez envie, envie de partager tout ce que vous vivez
    Quelle richesse toutes ces rencontres ….

    Aimé par 1 personne

  6. Girault · juin 6, 2016

    SUPER ……BRAVO….GENIAL
    Vous nous donnez envie, envie de vivre et partager ces merveilleux moments qui s’offrent à vous
    Quelle richesse toutes ces rencontres, quelle générosité …..
    Merci car avec vos photos, vos récits de chaque expériences on a l’impression d’être là tout à cotés de vous
    Foncez, Profitez Découvrez et Vivez à 100%
    GROS BISOUS …On vous M
    Les Pascalent

    Aimé par 1 personne

    • ISABELLE MALECOT · juin 8, 2016

      Bonjour les jeunes
      Coucou c la famille cocotte . C ‘est une super expérience que vous tentez la. Vivez cette aventure à fond. Mathilde aimerai bien relever ce challenge avec vous. Nous allons vous suivre avec beaucoup de plaisir .
      nous vous embrassons à trés bientot

      Aimé par 1 personne

  7. Thibaut · juin 7, 2016

    Super, on a plein de détails 🙂 ça fait voyager tout ça!!! Bon courage à vous, en espérant que ça va se calmer question pluie 😦

    Aimé par 1 personne

  8. tisserand · juin 8, 2016

    je suis en admirations devant cette semaine que vous venez de passer! on le vit avec vous c’est génial continuer à nous le faire partager on a l’impression de voyager en peu! gros bisous à vous 2

    Aimé par 1 personne

  9. Les DELAGARDE · juin 13, 2016

    Je n’avais pas encore pris le temps de visiter votre site mais franchement c’est, j’ai le sentiment de lire un livre d’aventure et de voyager et vivre les évènements avec vous. Je vous admire un peu plus chaque jour, bravo pour cette aventure
    Nous vous embrassons virtuellement en attendant de le faire en vrai !

    J’aime

  10. Josette Girault · juillet 13, 2016

    Coucou à vous deux
    J’ai un peu tardé à vous donner de mes nouvelles et je m’en excuse. Je pense que tout va bien et que tout roule…..
    Que de courage, mais c’est merveilleux ce que vous faites, et je dois avouer que c’est quelque chose qui m’aurait tenter si j’étais plus jeune.Je suis comme vous le savez certainement de nouveau mamie. Il est tout mimi..Il profite bien, c’est un petit goulu. Dorian aura un petit compagnon de jeu. Marine vient de m’envoyer des photos pour ses 10 mois. Il fait d’énormes progrès. Vous allez le trouver changer à votre retour. Bonne continuation, prenez-en plein la vue. Et, encore BRAVO….
    Je vous envoies plein de courage à travers cet écran.
    Le soleil est là!…. c’est pas trop tôt…
    Je vous fais d’énormes bisous et à très bientôt.
    Votre tante Josy

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s