Semaine 5: du 27 Juin au 3 Juillet 2016

Lundi 27 Juin (Pukaskwa- Terrace Bay : 99 km)

Nous partons tôt ce matin car nous savons que nous avons beaucoup de route à faire jusqu’au prochain village Terrace Bay (près de 100 km!) Eh oui, comme d’habitude, avant d’arriver à ce village, il nous sera impossible de trouver de la nourriture donc on roule en conséquence.

Aujourd’hui il fait très frais et nous prenons la route sous une brume impressionnante.

DCIM100GOPROGOPR0713.

Malgré le paysage très « up and down » tout au long de la journée, nous roulons avec une bonne moyenne! Le paysage est sympa, mais la route nous prend beaucoup d’énergie, donc pas toujours la force d’apprécier ce paysage qui nous semble un peu redondant aujourd’hui… Mais ce qui nous motive aujourd’hui ce sont nos 2000km!! Whouhou!! En 1 mois de temps… On est plutôt contents de nous car on est dans le timing prévu! 

Nous arrivons vers 16h à Terrace Bay, et sommes tout contents d’arriver si tôt!! Nous allons directement au Centre d’information pour demander des informations sur les campings, mais il n’y a rien dans le coin. Du coup, on nous propose de planter notre tente juste derrière cet office du tourisme. Parfait! Il y a quelques tables de pique-nique, un robinet et même une poubelle à l’épreuve des ours, top! Bon, par contre, pour la douche ce soir, on oublie…

IMG_7236

DCIM100GOPROG0020728.

Une fois notre campement installé et la révision des vélos faite, nous décidons d’aller faire notre petite épicerie, sauf que maintenant, et ben il est 18h et tout est déjà fermé!! F***! Nous qui pensions refaire le plein de bouffe, on s’est fait avoir! Tant pis, ce soir ce sera (encore) pâtes sur le réchaud avec une petite sauce au fromage… On tentera de trouver de quoi manger demain en route (il semble qu’il y ait un peu plus de villages après Terrace Bay (peut-être un patelin après 50 km si on est chanceux!)

Mardi 28 Juin (Terrace Bay – Nipigon : 115 km)

Ce matin, nous prenons la route par un très beau temps. Nous croisons 2 jeunes canadiennes qui traversent le Canada d’ouest en est. On discute pas mal sur le bord de la route, on s’échange nos bons plans (camping, dénivelé, largeur d’accotement etc.) On est vraiment sur la même longueur d’onde car elles ont à peu près notre âge, elles ont a peu près le même rythme que nous et les mêmes commodités de voyage (camping-sauvage-motel). Ça fait super plaisir d’échanger nos expériences comme cela !

IMG_7241

Comme nous n’avons plus grand chose à manger dans nos sacoches, nous nous arrêtons à la première station que l’on croise (la seule sur les 110km d’ailleurs). Il s’agit d’une réserve indienne où tout est hors de prix! Du coup on achète juste un paquet de chips saveur bacon, et on profite de la table de pique nique dehors pour sortir notre réchaud et manger notre boite de beans à l’érable sur le réchaud!

5 minutes après notre festin, nous entamons de belles collines… Mais le paysage est magnifique!! 

IMG_7251IMG_6606IMG_6608

La route pour arriver à Nipigon nous semble interminable (comme d’habitude quand on fait plus de 100km, sur la fin c’est vraiment dur, on lutte!). Nous arrivons finalement vers 5h et allons directement se goinfrer au Tim Hortons 🙂  

IMG_7256

 » Touches pas à mes donuts!! »

Mais notre repos est de courte durée car on se renseigne auprès d’une caissière (pour ne pas se faire avoir comme hier), et la seule épicerie de la ville ferme à 18h! On renfourche donc nos vélos en vitesse car là nos courses sont urgentes, c’est-à-dire pour le soir même (car non, Tim Hortons, on ne peut pas dire que ça nourrisse vraiment…) et le lendemain matin! Ouf, on arrive à faire nos quelques achats, et au passage on dérange bien le magasin car nous sommes les derniers clients dans le magasin! Lol!

Nous allons ensuite nous installer au camping de la ville où nous sommes accueilli par un gars en pyjama (?!) Dommage nous n’avons pas de photo à l’appui :p

Mercredi 29 Juin (Nipigon- Thunder Bay : 110 km)

Vers 7h30-8h nous quittons Nipigon pour une grosse journée jusqu’à Thunder Bay (une grosse ville, whouhh!) où nous serons attendus chez un warmshower!! (Youhou ça faisait longtemps!!)

Sur cette portion, la Transcanadienne est dangereuse à certains endroits. Nous décidons donc d’ajouter un écarteur « home made » : un drapeau orange fluo (que nous avons « emprunter » sur les panneaux de travaux (« Construction » comme ils disent ici) + une belle branche soigneusement choisie, et nous accrochons le tout avec du tape et des élastiques.

IMG_7278

Voilà qui va refaire passer le message aux conducteurs en plus de nos gilets jaunes!

Au 50e km de la journée, arrive ce qui devait arriver à un moment donné : première crevaison! On aura quand même fait 2222 km sans un seul flat!

Mais dans notre « malheur » nous sommes tout de même chanceux car ça nous arrive juste avant une belle et rare aire d’autoroute!

En fin d’après-midi, à 30 km de notre destination, nous voyons le ciel qui s’assombrit! Ca ne loupe pas, nous avons droit à un gros orage, un très gros orage même! En plus, un problème n’arrivant jamais seul, Nico a un problème à son vélo! On doit s’arrêter plusieurs fois pour réparer!

Nous arrivons à Thunder Bay sous une pluie diluvienne!! On est trempés de la tête aux pied!!! La route est vraiment sous l’eau en quelques minutes, c’est impressionnant!

DCIM100GOPROGOPR0743.

Nous arrivons finalement chez Susan, notre warmshower avec un peu de retard, après avoir nagés, enfin pédalés de longs km! Nous sommes ensuite bien contents de pouvoir prendre une bonne douche (chaude cette fois-ci!)

Le soir nous nous préparons quelques pâtes en compagnie de Sue (qui a déjà dinée) et passons une bonne soirée à papoter. Sue tient un Bed&Breakfast mais accueille aussi de nombreux warmshowers et couchsurfers! Elle nous propose même de rester chez elle plusieurs jours si on veut se reposer! Oh oui!! Bonne idée!! Adjugé / vendu!

Jeudi 30 Juin (Thunder Bay- Thunder Bay : 35 km)

Aujourd’hui c’est donc day-off chez Susan! Le matin, c’est grasse matinée jusqu’à 9H00 dans la chambre de Winnie l’Ourson 🙂 et check des vélos!

IMG_7360

L’après-midi, nous en profitons pour aller acheter du matériel pour nos vélos (chambres à air, de nouveaux casques ou encore du lubrifiant pour la chaine…). Bien sûr, nous en profitons aussi pour acheter… de la nourriture!! Ahaha!! Avec tout cela nous rentrons finalement assez tard chez Sue, mais lui préparons tout de même un petit repas mexicain pour la remercier 🙂

Vendredi 1 Juillet (Thunder Bay – Thunder Bay : 0 km)

C’est le « Canada Day » : la fête nationale ici! Accompagnée de ses voisins (qui habitent l’appartement mitoyen à la maison), Sue nous fait visiter les environs : Kakabeka falls et le monument de Terry Fox qui surplombe Thunder Bay.

Terry Fox était un canadien atteint d’un cancer, qui dans les années 80, s’est lancé dans un défi vraiment hallucinant « Le Marathon de l’Espoir ». Amputé d’une jambe, il fait la traversée du Canada en courant un marathon par jour!!! Ca force le respect!! Vouloir courir 42 km tous les jours, avec une jambe artificielle, pour amasser des fonds pour la recherche contre le cancer, mais aussi pour montrer qu’il faut réaliser ses rêves et croire aux miracles selon lui! Il a malheureusement dû abandonner à Thunder Bay, après plus de 5000 km! (143 marathons consécutifs!) 

Alors que nous avons mangé une bonne glace en route, de retour chez Sue, les voisins nous prépare de bons hamburgers au BBQ! On ne dit pas non!! Miam!  

Le reste de l’après-midi Eme le passe avec Sue à faire de la pâtisserie (tarte à la rhubarbe, tarte aux patates douces et Monkey Bread!!)… et Nico à manger!! C’est clair, c’est une vraie tuerie tout ça!!!

Le soir, nous passons une petite soirée tranquille tous ensemble autour d’un feu, avec une bonne part de pizza 🙂 Il y avait bien un feu d’artifice ce soir mais d’après les locaux ce n »est pas top et il y a beaucoup de monde. Du coup, on décide de faire l’impasse car en plus il aurait fallu rentrer tard en vélo (il y a quand même 15 petits km jusqu’au centre) et de nuit, donc pas top!

IMG_7351

Samedi 2 Juillet (Thunder Bay – Raith : 100 km)

Aujourd’hui il est temps de repartir. Nous nous sommes bien reposés et avons grandement appréciés le confort d’une maison, mais nous sommes également contents de remonter sur nos vélos! Avant de partir Sue nous a préparé un bon breakfast bien complet, tout comme pour ses hôtes B&B! Au menu : scones, crêpes, muffins… Miam miam!!

Le temps est très changeant, ça passe du grand soleil à la pluie plusieurs fois… On met nos pantalons de pluie et rain cover pour nos sacoches une bonne fois pour toute!

Sur la route, nous croisons Marcus, un Canadien parti de Vancouver et rejoignant Halifax! Il a déjà roulé plus d’une centaines de km aujourd’hui et a une pêche extraordinaire!! Nous échangeons avec lui sur nos parcours et nos bons plans respectifs… Nous adorons ça rencontrer des cyclistes, ça nous donne une énergie incroyable!! Et c’est dingue comme on a l’impression d’être si proches de ces gens qui pourtant sont de vrais inconnus!!

Alors que nous comptions nous arrêter à Raith faire du camping sauvage, nous ne trouvons pas de spot qui nous inspire (seulement 3 maisons dans le coin, délabrées et désertes où même le toc toc ne fonctionne pas!). Du coup, nous décidons de pousser un peu plus loin. Nous arrivons alors à la « Time Zone » : 1er changement de fuseau horaire!!

Avant ce panneau il est 19h, après le panneau il est donc 18h ah ah!! Sauf qu’on n’est pas vraiment accrochés à nos montres en ce moment (nous n’en n’avons pas sur nous d’ailleurs!).

IMG_6694

Juste au niveau de ce fameux panneau, il y a une aire de pique-nique. Le prochain village et motel ou camping étant à 40km d’ici, nous décidons d’installer notre tente ici pour la nuit, discrètement en limite de la forêt (et de ses animaux sauvages…) Un petit papi canadien reste là aussi avec sa caravane, il nous tape la discute (assez longuement même). Cool, nous ne sommes pas tout seuls à dormir comme ça sur une aire de pique nique! Ce soir, par contre les moustiques sont vraiment horrrrribles! On monte le campement vraiment rapido et restons à l’abri sous la tente pour diner (on est habitué maintenant:) Mais la bonne nouvelle c’est qu’apparement dans les prochaines provinces il y a moins de moustiques!! Yeh! À suivre…

Dimanche 3 Juillet (Raith – English River : 84 km)

5h30 ce matin, notre pote canadien vient nous réveiller à travers la tente pour nous dire au revoir! Il nous demande si on a passé une bonne nuit et nous raconte qu’il a mis son oreiller près de la fenêtre pour surveiller qu’il ne nous arrive rien cette nuit!! Trop cute!! Il nous rappelle de faire attention sur la route 🙂 Il sait ce que c’est car lui aussi à traversé le pays (mais en moto).

Du coup, réveillés, nous préparons nos affaires et prenons un bon p’tit dej’ avec les muffins home-made que Sue nous a donné en partant! 7H on est sur nos vélos… du jamais vu!

En roulant ce matin, nous faisons la rencontre de Brent et Claire, un couple de néo-zélandais en tandem! Marcus (le canadien de Calgary rencontré hier) nous avait dit qu’on les croiserait sûrement, et d’ailleurs en nous apercevant au loin, les Néo-zélandais s’attendaient aussi à nous voir (Marcus leur avait parlé de nous via facebook la veille) !

Vraiment très drôle que des gens que vous ne connaissez pas vous appelle tout de suite par votre prénom, ici, sur cette route au milieu de nul part (car comme toujours, pas un seul village digne de ce nom dans les 100 km à la ronde…)

Nous papotons un bon moment avec eux, échangeons nos contacts Facebook et nous promettons de rester en contact. Nous avons désormais des gens à visiter si on voyage en Nouvelle-Zélande, et vice-versa!! Une super rencontre, une fois de plus, avec ce couple adorable qui portait des maillots dignes des All Blacks (oui, la belle fougère néo-zélandaise!)

Nous voilà arrivé à notre destination « English River » où nous avions repéré un bon motel, qui nous fera du bien! En plus, nous arrivons très tôt, puisqu’il est 13h30 et que nous avons déjà avalé nos 84 km de la journée! Excellent! On va pouvoir se poser, relaxer, prendre une douche, et prendre un peu de temps pour nos followers;-) entre le site web, page facebook, et vidéos à venir…

Bisous à tous

A la semaine prochaine!!

One comment

  1. marine · juillet 7, 2016

    vraiment excellent, tous ces gens si sympas, ces paysages magnifiques, et le fait qu’on parle de vous c’est incroyable, vous êtes connus et vous êtes si appréciés que les gens vous invite et veulent vous revoir c’est vraiment génial, ça fait oublié les mauvais moments.
    Allé courage, bientôt plus de moustiques et des villages à l’horizons
    Gros gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s