Semaine 9: du 25 au 31 Juillet 2016

Lundi 25 Juillet (Maple Creek- Medicine Hat : 95 km)

Ce matin, nous partons du camping bien reposés, pour repartir vers une nouvelle province! Et oui, 40 km plus loin, nous mettons les pieds (enfin nos roues surtout!) en Alberta!!

IMG_7065 Alberta

Nous en profitons pour demander quelques conseils au Visitor Information pour la suite de notre voyage… D’ailleurs, lorsqu’on nous voit arriver dans ce bel « office du tourisme », on nous dit « We have a gift for you! » Quoi? Un cadeau? On nous donne alors des barres énergétiques Clif (super bonnes!), une petite attention qui fait toujours plaisir! Une raison de plus de faire du vélo:-)

Un peu plus tard, après avoir traversées quelques collines, nous prenons notre lunch dans un petit village désert où nous apercevons les premiers cowboys du coin.

Dans l’après-midi, destination atteinte : Medicine Hat, qui est bien plus grande que ce que nous pensions (car oui, maintenant on se méfie de tous les points sur la carte qui sont sensés être des villes…).

On fait donc notre épicerie en prévisions des prochains jours plus désertiques… Nous dégustons aussi une bonne glace (sur le parking du Superstore!) car Nico en rêvait depuis un moment déjà! Il s’agit d’un « sandwich glacé » : 2 cookies avec de la glace vanille au milieu, so delicious!! Ces fameux « sandwich glacés » sont d’ailleurs nommés « Décadents », tout un symbole… Nous avions vu la pub sur un camion (car effectivement, la seule publicité qu’on voit ce n’est ni à la TV, ni dans les journaux, ce sont sur les camions qu’on croise toute la journée ah ah!). Et oui, même pendant ce type d’aventure, la société de consommation réussit à nous pervertir 😦

IMG_8168 décadent

Nous sommes ensuite accueillis par Doug dans sa charmante petite maison. Nous sommes à l’écoute de tous ses conseils concernant notre prochain itinéraire! Après un bon repas (et une bonne douche of course!) Doug nous emmène visiter sa ville! Nous sommes bien contents de nous promener en voiture pour une fois, car c’est une ville très étendue, et vraiment originale avec ses petites collines en plein coeur. En vélo, nous n’aurions pas fait tout ça!!

Mardi 26 Juillet (Medicine Hat- Bassano : 157 km)

Ce matin, nous partons avec le soleil levant car une grosse journée en perspective : 150 km! Normalement, le vent est avec nous aujourd’hui, mais en partant il est plutôt contre nous!! Non!!! Heureusement, ça se calme, et en milieu de matinée il se retourne, et nous avançons de nouveau à bonne allure! Ouf! Par contre, coté paysage, c’est encore plat et désert!

 

Pour le lunch, nous nous arrêtons à Brooks. Nous avons de quoi pique-niquer mais il fait très chaud et nous ne trouvons pas de quoi nous poser. Nous nous rendons donc dans un fast-food et commandons une barquette de frites tout en mangeant notre pique nique! On en profite également pour faire nos demandes warmshowers pour le lendemain et le sur-lendemain à Calgary.

On repart sous le soleil, mais peu de temps après, un gros orage arrive, avec même de la grêle! Wouah!!! On n’y avait pas encore eu droit à ça!! Cette orage de grêle est tellement violent que nous voyons même des camions et des voitures s’arrêter sur le bord de la route! Mais, nous, bah… on continue!!! On ne va quand même pas s’arrêter sous la grêle à attendre au milieu de rien (car vraiment pas le moindre abris à l’horizon dans ces plaines désertiques (la maison la plus proche doit être à au moins 50 km…) Mais on prend cet orage avec le sourire, on est tellement trempés que ça en devient drôle! Et puis le soleil revient peu de temps après, comme si de rien n’était!

Le soir, nous arrivons à Bassano chez Arielle and Logan, nos hôtes Warmshowers. Arielle est pas mal occupée avec son charmant bébé de 5 mois, et Logan (ancien chef cuisinier) nous prépare du bon quinoa (bourré de protéines pour nous hé hé!). Arielle et son mari sont d’origine américaine mais ont choisit de s’installer au Canada. Nous apprenons d’ailleurs que même pour des américains, les démarches d’immigration sont loin d’être simple pour les visas! Nous parlons beaucoup voyages avec ce super couple, ils ont d’ailleurs un van japonais tout-terrain. Arielle nous fait une petite démonstration, c’est excellent, on rigole bien 🙂

Mercredi 27 Juillet (Bassano- Strathmore : 104 km)

Ce matin, notre chef cuisinier nous prépare de gros pancakes et une bonne omelette! On se régale, ça faisait longtemps qu’on avait pas fait un petit dej digne d’un brunch!

Nous prenons ensuite la route avec l’espoir de rouler jusqu’à Calgary, mais cela signifie encore une journée à 150km, sachant que nous n’avons nul part où rester ce soir (pas de warmshowers de trouvé!) Bon bah justement, on ne va pas se mettre trop de pression, on verra au fur et à mesure comment on avance, et on s’arrêtera éventuellement avant. Et justement, nous roulons péniblement, et sous un soleil de plomb. Il n’y a pas grand chose à voir, pour ne pas dire rien : on a l’impression d’être retournés au Manitoba, avec quelques ranchs en plus! Bof quoi! Nous on veut voir des montagnes au loin, mais rien!

IMG_8195 paysageIMG_8204 ranch

Vers 16h, on en a assez, nous décidons de nous arrêter au camping à Strathmore… Et en plus, il y a un Boston Pizza en ville (Eme en rêvait) alors raison de plus… c’est décidé, ce soir on va se détendre au restau 😉 miam miam! (un peu épicé mais très bon!)

PS : sur la photo ci-dessous, nous sommes en « pyjama »! lol! Bah oui, nous n’avions pas la place d’emporter de vrais pyjamas, donc ce sont de simples t-shirt et pantalons qui font tout en 1 : comme ça, ça passe inaperçu au camping, chez les hôtes warmshowers ou au restau 😉

IMG_8207 Boston pizza

Jeudi 28 Juillet (Strathmore- Calgary : 67 km)

Ce matin, nous roulons vers Calgary! Nous commençons à apercevoir les Rocheuses!!! Une vraie récompense pour nous! Le sentiment qu’on a vraiment mérité ces légendaires montagnes!

IMG_7105 Rocheuses

Nous arrivons à Calgary pour l’heure du lunch comme prévu. Nous sommes en pleine forme et avons plein de projets pour aujourd’hui, surtout que la ville a l’air toute mignonne… Mais rien ne s’est déroulé « comme prévu »…

Pour commencer, nous avions prévu de déjeuner au restaurant en haut de la Calgary tower : déjà, pas moyen de rentrer nos vélos dans un endroit safe. On arrive tout juste à négocier avec l’accueil de rentrer nos sacoches à l’intérieur (il faut donc toutes les retirer des vélos etc.)

Nous arrivons alors au restaurant en haut de la tour, et là on nous regarde de la tête aux pieds et on nous dit  « Sorry but there is a dress code here » . Pfff! Effectivement, comme tous les autres jours nous sommes en cuissards, mais si seulement on nous avait prévenus à l’accueil en bas… On encaisse le choc:) et on monte quand même à l’étage d’observation (gratuitement du coup, nous nous sommes dédommagés nous même de notre déception!). Et là, nous sommes finalement déçus de la vue, on aperçoit les Rocheuses au loin, mais pas mieux que depuis la route du matin en vélo… Une tour piège à touristes avec le classique sol en verre pour être au dessus du vide…

Ensuite, on se dirige vers un restaurant mexicain qu’un hôte Warmshower, qui ne pouvait pas nous accueillir, nous a conseillé! On espère ne pas se faire refouler cette fois, et c’est bon! Ouf! Et en plus, on tombe sur un restau tout plein de charme, comme il y en avait tant à Montréal! Eme adore la déco toute cosy et surtout on pense à nos amis gourmets Carole et Fred qui auraient aussi adorés cet endroit 😉

Nous devons ensuite récupérer un colis de l’un de nos sponsors mais il y a eu un problème : le colis est arrivé trop tôt, donc il est reparti à l’entrepôt qui se trouve à l’autre bout de la ville, nous n’avons pas le numéro de suivi, bref c’est le « bordel ». Alors que nous sommes dehors sur le trottoir en train de se prendre la tête pour savoir comment on va faire, à ce moment là, un cyclotouriste nous interpelle et nous demande où on va et d’où on vient! Nous faisons alors la connaissance de Patrick, un québécois qui traverse aussi le Canada. Il est vraiment impressionnant, il s’agit une fois de plus de quelqu’un de tellement inspirant : juste avant son départ du Québec il y a 40 jours, Patrick venait tout juste de se remettre d’un cancer. Et là à Calgary, il a travaillé quelques jours dans une compagnie de déménagement pour se faire un peu d’argent sauf qu’il a eu un accident au pied (3 fractures…). Mais Patrick va quand même continuer sa traversée en vélo jusqu’à Vancouver!!! Si ça c’est pas de la motivation! D’après lui, ça ne l’empêche pas de pédaler pour réaliser son rêve! Patrick a une patate d’enfer! Un moral à toute épreuve!

IMG_8265 Patrick

Après avoir passé pas mal de temps à papoter avec Patrick (et retrouvé notre sang froid, lol) nous partons faire le tour des magasins de sport car on voudrait s’acheter des chaussures de randonnées et ainsi profiter pleinement des Rocheuses. Mais là, déception, on ne trouve rien à moins de 100$, voir plutôt 200$ pour avoir de bons crampons! Aïe Aïe! C’est carrément hors budget! Décathlon, nous manque vraiment! On repart donc sans rien.

Le soir, nous quittons Calgary avec l’idée d’aller au camping à la sortie de la ville (à 20 km du centre-ville quand même). Car oui, malgré de nombreuses demandes, nous n’avons pas trouvé d’hôtes Warmshower : nouvelle déception sur cette ville car c’est bien la première fois que nos demandes n’aboutissent pas…

Sauf qu’en chemin, un gros orage débarque, il ne manquait plus que ça… On décide donc de finir cette journée par un motel en banlieue de Calgary. Là, effectivement, on en a raz le bol, il nous faut un peu de (ré)confort!

Au final, Calgary ne sera pas une bonne expérience pour nous. Nous sommes peut-être mal tombés ou ce n’était peut-être simplement pas notre jour, mais nous avons vraiment trouvé les gens très froids ici. Et à part une petite rue piétonne ou le bord de la rivière, nous n’avons pas trouvé beaucoup de charme à cette ville (une grande ville nord-américaine très banale en fait).

Vendredi 29 Juillet (Calgary – Canmore = 101 km)

Aujourd’hui nous voulons absolument nous rendre à Canmore, la première ville des Rocheuses, soit une centaine de km. Le problème c’est que la route va être vallonée donc on ne va peut-être pas avancé vite, mais surtout, nous sommes en plein week-end prolongé en Alberta. Du coup, tout Calgary va profiter des montagnes (en plus de tous les touristes du monde entier…). Il ne faut donc pas qu’on arrive trop tard si on veut avoir la chance de trouver un emplacement de camping!

Ce matin, c’est donc réveil à 5h et prêt à pédaler à 6h30. Nous sortons tranquillement de Calgary, mais c’est la foule sur la route à cause de ce week-end prolongé. Ca roule à fond, pare-choc à pare-choc, c’est la folie! Nous sommes pourtant habitués à rouler pendant des heures à côté des voitures et des camions mais là ça nous fatigue! Le bruit des moteurs à 110 km/h au ras des oreilles est vraiment continu! Les gens paraissent vraiment excités au volant de leurs gros pick-up ou RV qui consomment 20L au 100… Parfois un peu désespérant pour la planète (ils sont pourtant tous bien contents de profiter des merveilles de la nature, mais tant pis, leurs petits-enfants n’y auront pas le droit…) Malgré ça, nous roulons bien, ce n’est pas trop vallonée et les montagnes sont de plus en plus grandes! C’est déjà superbes!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous arrivons à Canmore en début d’après-midi et où nous nous posons au camping municipal. Nous sommes chanceux de trouver un emplacement de libre! En plus c’est un camping avec des douches (grand luxe!). En fin de journée nous allons faire un petit tour dans le centre de Canmore, tout mignon, nous faisons quelques courses et rentrons diner au camping. Ce soir on se couche tôt, on est vraiment nazes!

Samedi 30 Juillet (Canmore- Canmore : 0 km)

Aujourd’hui c’est day off, donc grasse matinée!!! On en avait vraiment besoin! On se prépare tranquillement, puis en fin de matinée nous partons au centre d’information pour prévoir nos prochaines journées, mais surtout, pour se renseigner sur les campings. En effet, notre fidèle compagnon le Guide du Routard, nous indique les campings disponibles dans le Parc National de Banff, mais il conseille fortement de réserver. Et effectivement, quand on regarde sur internet c’est tout complet!! Forcément Banff et Lake Louise accueillent plus de 2 millions de visiteurs par an, et c’est la période de pointe! On se dit quand même qu’il y a peut-être d’autres campings qui ne sont pas forcément indiqués dans le guide? Mais NON!!!!…. Ah comment on va faire? On n’a rien pour demain! Et en plus avec ce week-end prolongé, les motels vont soit être hors de prix, soit être complets! RRRhhh! C’est dingue ça, en Ontario on galérait car il n’y avait pas assez de civilisation, et là on galère car il y a trop de monde!! On marche sur la tête! Bref! C’est comme ça, ça fait parti du voyage!! Nous profitons aussi de notre jour de repos pour faire une tournée de lessive (histoire de laver nos vêtements à fond une fois de temps en temps…), et se poser dans un café avec le wifi pour mettre notre site à jour 🙂

Nous rentrons ensuite au camping pour déjeuner, il faut faire vite car le ciel est bien noir en haut des montagnes… ça va tomber!!! Et ça ne loupe pas car quelques minutes après, la pluie arrive! C’est donc repas sous la tente… Du coup, on en profite pour regarder de nouveau les campings. Et là, coup de chance, il y a un emplacement qui s’est libéré pour demain soir à Banff! Whouhou… vite, vite, on réserve! On est rassurés, on a réservé le jour le plus difficile, après ça devrait déjà aller un peu mieux!

En fin d’après-midi, nous repartons vers Canmore pour se balader le long de la rivière…mais la pluie revient rapidement…Et encore un bel orage!! On écourte donc la balade et partons nous abriter pour manger dans LE resto de Canmore : le Grizzli Paw. On y mange de bons burgers mais c’est surtout une microbrasserie!

IMG_8430 Canmore

IMG_8429 nico bière

Et en rentrant, vous savez quoi… l’orage s’est de nouveau mis à gronder!! ahaha!! Imaginez vous courir sous une grosse pluie d’orage avec le bidou rempli de burger-frites et donuts nutella-banane!! 😉

Dimanche 31 Juillet (Canmore – Banff : 33 km)

Ce matin, nous partons en direction de la célèbre ville de Banff et son Parc National ! Nous empruntons le Legacy Trail, une piste cyclable d’une vingtaine de km donnant sur de superbes paysages! Nous sommes en pleine forme et sommes heureux d’arriver ici. On s’imagine ça un peu comme des vacances : on va pouvoir poser nos vélos, faire d’autres activités, des randonnées, des petits restau sympa…

Arrivés à Banff, nous sommes accueillis par un bel orage… et ça recommence! Rrhhh! On sort donc les k-way, les rain-cover et tout et tout! Nous nous arrêtons au visitor center où nous prenons toutes les infos pour nos prochaines randonnées! Il y a vraiment de quoi faire, et les agents de Parcs Canada nous renseignent vraiment très bien. Nous allons ensuite installer notre tente dans l’un des campings du Parc National à 6 km de la ville en passant par une belle longue côte! Ah c’est le jeu!! lol Arrivés au camping, nous demandons s’il est possible de rester 2 autres nuits (normalement c’est ok, sur internet il y avait des emplacements libres mais il fallait payer 11$ de frais de résa à chaque fois). Et effectivement c’est ok, on peut rester… mais il faudra changer d’emplacement tous les jours. Pas grave, on a déjà un coin où dormir, on est contents (car ce matin l’hôtesse de Parc Canada nous a bien précisé que le camping sauvage est interdit et trop dangereux, et qu’il y a même des patrouilleurs qui surveillent toute la nuit!)

IMG_7187

Après avoir installés nos affaires c’est le milieu de l’après-midi, nous aurions le temps de bouger et visiter ou autre, mais le temps est hyper changeant (chaud puis orage), Eme a mal à la tête, et nous commençons à être fatigués. Physiquement car on a quand même 4500km dans les pattes, et ce n’est pas le plus facile qui nous attend. Mais aussi moralement, car ces derniers jours nous ont puisés beaucoup d’énergie… et ce n’est que le début. Nous qui pensions que ce serait les vacances, finalement non! Ok, on va moins rouler, mais du coup il y a encore plus de choses à penser, à préparer… Et en plus, on est dimanche, il faudrait trouver du wifi pour mettre le récit de la semaine en ligne! Bon, on va d’abord faire une petite sieste et on verra après! Mais après… trop la flemme de redescendre en ville! On décide donc de rester au camping et on va se préparer un petit feu de camp  pour finir la soirée tranquillement au coin du feu! En plus, il commence à faire frais, donc c’est parfait! Mais devinez quoi… on n’y arrive pas!! lol! Le bois est trop mouillé et le feu ne prend pas!! Rrrrhhh! Bon ok, les nerfs ont raison de nous, ce sera donc une bonne douche, un petit plat de pâtes (sous la tente à cause de la météo et du froid) et dodo pas tard… En espérant retrouver des forces pour la semaine prochaine!

IMG_8442 Nico feu de camp

Publicités

Un commentaire

  1. andre raimbault · août 3, 2016

    merci bon courage grosse bise a bientôt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s